PROTA4U
Record display
.PROTA4U Homepage

.Select translation pop-up:  

Sideroxylon inerme L.

Protologue  
 Sp. pl. 1 : 192 (1753).
 show more data (7)comments (0) 
 
Famille  
 Sapotaceae
 show more data (11)comments (0) 
 
Nombre de chromosomes  
 2n = 44
 show more data (0)comments (0) 
 
Synonymes  
 show more data (16)comments (0) 
 
Noms vernaculaires  
 White milkwood (En). Mkoko bara, mgongonga, mtunda wa ngombe, mchocha mwitu (Sw).
 show more data (5)comments (0) 
 
Origine et répartition géographique  
 Sideroxylon inerme est réparti le long de la côte orientale d’Afrique, depuis la Somalie jusqu’à l’Afrique du Sud, ainsi que sur l’île d’Aldabra (Seychelles) et à Mayotte ; on le rencontre sporadiquement plus à l’intérieur.
 show more data (26)comments (0) 
 
Usages  
 Le bois de Sideroxylon inerme est employé pour les poteaux et pour la confection de cuillers ; on l’a aussi utilisé pour la construction d’habitations, la construction navale, la construction de ponts et la fabrication de moulins. Il est également employé comme bois de feu et pour le charbon de bois.
Les fruits sont parfois consommés. En médecine traditionnelle africaine, on mélange les racines pilées et torréfiées avec de l’huile de graines de Trichilia emetica Vahl, et on en frotte des incisions faites sur les membres fracturés. Une décoction de racine, administrée en lavement, est un diaphorétique. La racine séchée réduite en poudre est absorbée pour traiter la conjonctivite. On boit une infusion d’écorce contre les cauchemars. Une décoction d’écorce sert à traiter l’anaplasmose chez les animaux.
 show more data (8)comments (0) 
 
Propriétés  
 Le bois est brun jaunâtre avec un fin grain. Il est lourd (densité de 1040 kg/m³ à 10% de degré d’humidité), dur, résistant et durable, même en conditions humides.
 show more data (1)comments (0) 
 
Botanique  
 Arbuste ou petit arbre sempervirent étalé, très branchu, atteignant 15 m de haut, ayant souvent une apparence noueuse, avec un latex laiteux peu abondant ; écorce grise, brune ou noire, fissurée ; jeunes branches couvertes de poils fins et doux, gris à roux, branches âgées glabres. Feuilles disposées en spirale ou moins souvent opposées, simples et entières ; stipules absentes ; pétiole de 0,5–2 cm de long, couvert de poils roux lorsque jeune, glabre ensuite ; limbe elliptique à obovale, de (3–)4–12(–15) cm × (1,5–)2–6(–7,5) cm, base étroitement cunéiforme, apex obtus à arrondi ou émarginé, épais et coriace, souvent avec des poils roux disparaissant avec l’âge, pennatinervé avec des nervures latérales peu distinctes. Inflorescence : fascicule dense à l’aisselle des feuilles. Fleurs généralement bisexuées, régulières, 5-mères, avec une odeur désagréable ; pédicelle jusqu’à 7 mm de long, courtement poilu ; sépales largement ovales, jusqu’à 2,5 mm de long, légèrement poilus ou glabres à l’extérieur ; corolle campanulée, jusqu’à 5 mm de diamètre, blanchâtre, crème ou verdâtre, tube jusqu’à 1,5 mm de long, lobes ovales et jusqu’à 2,5 mm de long ; étamines opposées aux lobes de la corolle, jusqu’à 5 mm de long, alternant avec des staminodes pétaloïdes ovales à lancéolés de 1,5–3 mm de long ; ovaire supère, globuleux, poilu, 5-loculaire, style jusqu’à 1,5 mm de long. Fruit : baie sphérique de 6–15 mm de diamètre, avec un style persistant, noir pourpré à maturité, lisse, à pulpe charnue, visqueuse, renfermant 1 seule graine. Graines globuleuses, de 5–9 mm de diamètre, tégument épais et ligneux, de couleur crème ou brune, luisantes, avec 5 arêtes longitudinales et 2–4 petits creux près de la cicatrice basale.
En Afrique australe, Sideroxylon inerme fleurit en janvier–juillet et fructifie en juillet–janvier. La dispersion des graines est effectuée par les oiseaux. Sideroxylon inerme peut devenir très vieux : l’arbre connu sous le nom d’ “arbre de la Poste” (“Post Office tree”) à Mossel Bay (Afrique du Sud) est âgé de plus de 500 ans.
A l’intérieur de Sideroxylon inerme on distingue 3 sous-espèces : subsp. diospyroides (Baker) J.H.Hemsl., dont l’aire s’étend sur la Somalie, le Kenya, la Tanzanie, le Zimbabwe et le Mozambique ; subsp. inerme, se rencontrant au Mozambique et en Afrique du Sud ; et subsp. cryptophlebium (Baker) J.H.Hemsl. qui pousse sur l’île d’Aldabra (Seychelles).
Le genre Sideroxylon comprend une cinquantaine d’espèces en Amérique tropicale, et environ 25 espèces dans l’Ancien monde (6 en Afrique continentale, environ 6 à Madagascar, 8 dans les îles Mascareignes, et 5 en Asie). Sideroxylon puberulum DC., arbre atteignant 15 m de haut avec un diamètre de fût jusqu’à 60 cm, est endémique de Maurice, où il est connu sous le nom de “manglier rouge”. Son bois est lourd et durable et sert à faire des poteaux, des madriers et des quilles de bateaux. Le bois de Sideroxylon sessiliflorum (Poir.) Capuron, endémique assez rare de Maurice, a été qualifié de très bon pour l’ébénisterie.
 show more data (0)comments (0) 
 
Description  
 show more data (7)comments (0) 
 
Autres données botaniques  
 show more data (3)comments (0) 
 
Croissance et développement  
 show more data (2)comments (0) 
 
Ecologie  
 Sideroxylon inerme est essentiellement un arbre des forêts claires côtières et de la forêt littorale. C’est une composante commune des fourrés des rivages à la limite des hautes eaux, et on le trouve aussi à la limite intérieure des mangroves. On le trouve parfois plus loin dans l’intérieur le long de cours d’eau et dans les forêts ouvertes, jusqu’à 1500 m d’altitude, souvent sur des termitières. Il pousse dans des régions à pluviométrie annuelle moyenne de 300–1500 mm, et il tolère l’ombre et le vent.
 show more data (4)comments (0) 
 
Multiplication et plantation  
 show more data (3)comments (0) 
 
Gestion  
 Sideroxylon inerme se multiplie aisément par graines, dont la germination prend 4–6 semaines. La multiplication végétative par boutures est également possible, mais il ne faut utiliser que des pousses latérales semi-matures ; les boutures s’enracinent normalement en 6–8 semaines.
 show more data (0)comments (0) 
 
Ressources génétiques et sélection  
 Il est difficile de dire dans quelle mesure Sideroxylon inerme est menacé d’érosion génétique en Afrique tropicale. Il est protégé en Afrique du Sud, où il faut un permis même pour élaguer un arbre ; 3 spécimens ont été déclarés monuments nationaux dans ce pays.
 show more data (0)comments (0) 
 
Perspectives  
 Le bois de Sideroxylon inerme est dur, résistant et durable, mais on a peu d’information sur ses caractéristiques technologiques. Du fait des faibles dimensions de l’arbre et du statut de conservation incertain de l’espèce, on ne peut s’attendre à voir son importance s’accroître comme source de bois d’œuvre. Sideroxylon inerme ne prend pas facilement feu, et on pourrait en faire des plantations coupe-feu.
 show more data (0)comments (0) 
 
Références principales  
 • Coates Palgrave, K., 1983. Trees of southern Africa. 2nd Edition. Struik Publishers, Cape Town, South Africa. 959 pp.
• Friis, I., 2006. Sapotaceae In: Thulin, M. (Editor). Flora of Somalia. Volume 3. Angiospermae (cont.). Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. p. 12–18.
• Kupicha, F.K., 1983. Sapotaceae. In: Launert, E. (Editor). Flora Zambesiaca. Volume 7, part 1. Flora Zambesiaca Managing Committee, London, United Kingdom. pp. 210–247.
• Lovett, J.C., Ruffo, C.K., Gereau, R.E. & Taplin, J.R.D., 2006. Field guide to the moist forest trees of Tanzania. [Internet] Centre for Ecology Law and Policy, Environment Department, University of York, York, United Kingdom. http://celp.org.uk/ projects/ tzforeco/. Accessed June 2006.
• Pennington, T.D., 1991. The genera of Sapotaceae. Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom and the New York Botanical Garden, New York, United States. 295 pp.
 show more data (12)comments (0) 
 
Autres références  
 • Beentje, H.J., 1994. Kenya trees, shrubs and lianas. National Museums of Kenya, Nairobi, Kenya. 722 pp.
• Bosman, F., 2006. Sideroxylon inerme L. subsp. inerme. [Internet] South African National Biodiversity Institute, Cape Town, South Africa. http://www.plantzafrica.com/ plantqrs/sideroxinerm.htm. Accessed October 2006.
• Friedmann, F., 1981. Sapotacées. In: Bosser, J., Cadet, T., Guého, J. & Marais, W. (Editors). Flore des Mascareignes. Familles 111–120. The Sugar Industry Research Institute, Mauritius, l’Office de la Recherche Scientifique Outre-Mer, Paris, France & Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, United Kingdom. 27 pp.
• Hemsley, J.H., 1968. Sapotaceae. In: Milne-Redhead, E. & Polhill, R.M. (Editors). Flora of Tropical East Africa. Crown Agents for Oversea Governments and Administrations, London, United Kingdom. 79 pp.
• Holmes, P.M. & Cowling, R.M., 1993. Effects of shade on seedling growth, morphology and leaf photosynthesis in six subtropical thicket species from the eastern Cape, South Africa. Forest Ecology and Management 61(3–4): 199–220.
• Neuwinger, H.D., 2000. African traditional medicine: a dictionary of plant use and applications. Medpharm Scientific, Stuttgart, Germany. 589 pp.
• Sharma, P. & Singh, G., 2002. A review of plant species used to treat conjunctivitis. Phytotherapy Research 16: 1–22.
• Turpie, J.K., 2000. The use and value of natural resources of the Rufiji floodplain and delta, Tanzania. Technical report No 17. Rufiji Environment Management Project, Dar es Salaam, Tanzania. 87 pp.
• van Vuuren, N.J.J., Banks, C.H. & Stohr, H.P., 1978. Shrinkage and density of timbers used in the Republic of South Africa. Bulletin No 57. South African Forestry Research Institute, Pretoria, South Africa. 55 pp.
• van Wyk, B. & van Wyk, P., 1997. Field guide to trees of southern Africa. Struik Publishers, Cape Town, South Africa. 536 pp.
 show more data (3)comments (0) 
 
Auteur(s)  
 
M. Brink
PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands



Editeurs  
 
D. Louppe
CIRAD, Département Environnements et Sociétés, Cirad es-dir, Campus international de Baillarguet, TA C-DIR / B (Bât. C, Bur. 113), 34398 Montpellier Cedex 5, France
A.A. Oteng-Amoako
Forestry Research Institute of Ghana (FORIG), University P.O. Box 63, KNUST, Kumasi, Ghana
M. Brink
PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands
Editeurs généraux  
 
R.H.M.J. Lemmens
PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands
L.P.A. Oyen
PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands
J.R. Cobbinah
Forestry Research Institute of Ghana (FORIG), University P.O. Box 63, KNUST, Kumasi, Ghana
Editeurs traduction française  
 
M. Chauvet
Bureau national de PROTA pour la France, Agropolis International, Avenue Agropolis, F-34394 Montpellier, Cedex 5, France
J.S. Siemonsma
PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands
Editeur des photos  
 
G.H. Schmelzer
PROTA Network Office Europe, Wageningen University, P.O. Box 341, 6700 AH Wageningen, Netherlands



Additional references  
Study abstract
 There are 1 study abstracts related to Sideroxylon inerme L.. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 
Citation in books
 There are 100 book citations related to Sideroxylon inerme L.. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 
Citation in web searches
 There are 100 citation in web searches related to Sideroxylon inerme L.. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 
Citation in scholarly articles
 There are 88 citation in scholarly articles related to Sideroxylon inerme L.. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 
Citation in news articles
 There are 4 news article citations related to Sideroxylon inerme L.. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 
Citation in Afrirefs
 There are 3 citations in Afrirefs related to Sideroxylon inerme L.. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 
Citation in Wikipedia
 There are 7 Wikipedia citations related to Sideroxylon inerme L. Click on "show more" to view them.
 show more datacomments (0) 
 

Loading
General importance
Geographic coverage Africa
Geographic coverage World
Fruit use
Timber use
Medicinal use
Climate change
Food security



Sideroxylon inerme
leafy branche obtained from Zimbabweflora



Sideroxylon inerme
fruiting branch obtained from Zimbabweflora



Sideroxylon inerme
wood in transverse section



Sideroxylon inerme
wood in tangential section



Sideroxylon inerme
wood in radial section


show more thumbnails



Creative Commons License
All texts are licensed under a Creative Commons Attribution-Noncommercial-Share Alike 3.0 Netherlands License
This license does not include the illustrations (Maps,drawings,pictures); these remain all under copyright.